The Peop(le) Show — 01 décembre 2011
Kim Kardashian sur la liste de surveillance des douanes australiennes

La plus célèbre divorcée du monde fait encore parler d’elle. Alors qu’elle a récemment mis fin à l’un des mariages les plus rapides de la planète people, TMZ révèle que la jeune femme vient d’être placée sur la « Watch list » des douanes australiennes. En effet, les autorités australiennes ont relevé une série d’incohérences dans les visas de l’américaine. Alors qu’elle est venue en tant que touriste, elle était en fait là pour une du business, et ce n’est pas passé inaperçu.

La future visite de Kim sera donc extrêmement bien surveillée puisque comme l’a rappelé le ministère de l’Immigration australien: » Si des individus rompent les conditions de leur visa, alors nous pouvons annuler ledit visa ».

Vous allez aimer

Faire tourner

L'auteur

PeopletteGuy

(3) Commentaires

  1. Ah ben la pauvre! Elle lui en arrive des histoires. Moi je suis fan, je la trouve très belle, mais elle est toujours traqué par les paparazzi et le dernier truc est qu’elle utiliserait pour faire grossir ses fesses, des suppositoires made in france! La lessive en suppositoire de chezbelette! Cocorico !

  2. Mon commentaire n’est pas passe?
    Kim est hyper suivie déjà par les paparazzi, alors la ça doit être dur pour elle! La deniere affaire etait ses secrets de beaute revellés sans la presse, elle utiliserait des suppositoires de chezbelette made in france pour faire grossir ses fesse et les avoir plus rondes. Cocorico !
    Moi je suis fan et je la trouve très belle.

  3. Kim kardashian est une prostituée qui gagne de l’argent non pas grâce à son talent ou son intelligence, mais bien grâce à son corps.

    C’est ridicule et affreusement rabaissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>